Carnet de voyage

Comment visiter la bretagne en camping car en 15 jours ?

Profiter des vacances pour réaliser une virée en camping-car avec sa famille, c’est la meilleure manière de découvrir ensemble de nouvelles cultures et réalités. Nombreux sont ceux qui profitent de ces aventures pour explorer des territoires qui, selon eux, présentent des particularités. Vous avez le projet de réaliser une telle virée ? La Bretagne est une destination parfaite pour vous. Dans ce guide, retrouvez quelques conseils pour visiter la Bretagne en camping-car en 15 jours.

Déterminer la saison adaptée pour réaliser la visite

D’après les rumeurs, le climat de la Bretagne ne se montre pas du tout clément pour favoriser de telles visites. Dans la réalité, ce n’est pas du tout le cas. La Bretagne vous offre des saisons normales comme vous en avez en France.

En général, le climat breton est bien doux et présente des hivers normaux. Sur ce point, vous n’avez pas d’inquiétudes à vous faire. Il est donc possible de réaliser votre escapade en camping-car sur la Bretagne toute l’année.

La nuance, c’est qu’il va falloir vous adapter à la saison que vous aurez choisi. En effet, l’hiver se montre particulièrement froid et l’été donne au soleil toute sa splendeur. C’est en fonction de cette particularité que vous devrez tout planifier. Autrement, vous risquez de ne pas pleinement profiter de votre séjour dans ce pays.

Déterminer les circuits à suivre pour visiter tout le territoire

Visiter la Bretagne en 15 jours, c’est parcourir plus de 27 000 kilomètres carrés en 15 jours. Cette vieille région du monde compte plus de 4 millions d’habitants et dispose de plusieurs cultures. Du nord au sud, vous serez exposé à différentes réalités, et ce, en fonction de la période à laquelle vous réalisez votre voyage.

Vous devez d’abord déterminer s’il faut quitter la France avec votre camping-car ou s’il faut le louer une fois dans la région bretonne. C’est de là que prend forme le circuit que vous suivrez tout au long des 15 jours. Attention à ne pas planifier un itinéraire vous obligeant à passer tout votre temps sur les routes.

Il y a une multitude de découvertes et de rencontres à faire dans ce pays : les traditions, les cultures, la bonne musique, les spécialités culinaires, etc. Prévoyez aussi dans votre carnet de route quelques pauses sur les plages merveilleusement vastes et splendides de cette région pour vous construire des souvenirs uniques. Vous pouvez aussi prévoir des activités comme :

  • une balade en bateau
  • une balade sur la côte de Granit Rose
  • visiter la forêt de Broceliande
  • observer les menhirs de Carnac
  • profiter des villages médiévaux.

Par ailleurs, il est important de déterminer si votre direction sera vers le nord ou vers le sud. En effet, bien qu’il soit impossible d’explorer en intégralité ce vaste territoire en seulement 15 jours, il convient de le parcourir du nord au sud. Vous pouvez prévoir passer 7 jours dans le nord et 7 autres jours dans le sud. Avec ce plan, vous aurez une idée de ce qu’il faudra faire chaque jour pour couvrir tout le temps. Il faut le préciser : en camping car, vous aurez beaucoup de choses à découvrir. Soyez donc très sélectif pour ne pas passer à côté de l’essentiel.

S’informer par rapport aux lieux de stationnement suivant son circuit

Cette démarche est très importante pour la simple raison selon laquelle il est interdit de stationner n’importe où, même dans les zones considérées comme étant hors agglomération. Ainsi, les camping-cars doivent suivre les marquages au sol pour connaître la place qui leur est réservée. Aussi, il n’est pas autorisé de passer la nuit dans son camping-car stationné.

Toutefois, en absence de panneaux interdisant le fait de passer la nuit dans son camping-car, il est possible de le faire. Cependant, il va falloir trouver ce type d’emplacement. L’idéal, serait de planifier ses journées pour chaque fois les finir auprès d’un hôtel ou d’une auberge, voire un camping.

Connaître les règles de circulation en Bretagne

Mis à part quelques spécificités, la règle de conduite en Bretagne est la même qu’en France. Il est imposé à tous les passagers du camping-car d’avoir leur ceinture de sécurité dès que le véhicule est en mouvement. De plus, il faut rigoureusement tenir compte de la limitation de vitesse imposée suivant le type d’environnement routier.

Dans une agglomération, il est strictement interdit de dépasser 50 km/h. C’est quand vous vous retrouvez hors de cette agglomération que vous êtes autorisé à rouler à 80 km/h. Sur les grandes voies, vous pouvez aller au-delà 100 km/h tout en ne pas dépassant pas 110 km/h.

L’avantage que vous avez à circuler en Bretagne, c’est que vous n’aurez rien à payer sur les autoroutes. Ce système de gratuité a été instauré depuis bien longtemps et est respecté par chaque gouvernement jusqu’à ce jour. Plusieurs raisons justifient cette décision qui a été rendue plus réelle par la volonté de ce pays de se rendre indépendant du réseau routier français. Ainsi, les autoroutes ont été construites sans postes de péage.

Votre feedback nous intéresse !

Excité
0
Joyeux
0
J'adore
0
Médusant
0

Vous devez aimer aussi :

Plus dans :Carnet de voyage

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *