S'équiper pour la randonnée

Utiliser l’Apple Watch pour la randonnée: Guide & Conseil

L’une des questions que l’on me pose le plus souvent est la suivante : ” l’Apple Watch est-elle bonne pour la randonnée ? “. Je passe en revue de nombreuses montres et GPS de randonnée, mais tout le monde ne veut pas investir dans un autre équipement, surtout s’ils ont déjà une Apple Watch. Donc, pour aller droit au but, l’Apple Watch convient à la randonnée pour la plupart des randonneurs occasionnels, et dans ce guide, je vous dirai qui et pourquoi. Je vous montrerai également comment l’utiliser pour la randonnée et je vous présenterai quelques applications qui conviennent à la randonnée avec votre Apple Watch.

J’ai testé avec l’Apple Watch 6, 44m, sans cellulaire, pendant trois mois de randonnée à raison de 20 à 40 miles par semaine.

L’Apple Watch est-elle bonne pour la randonnée ?

Tout d’abord, il est important de noter que, contrairement aux montres comme la Garmin Fenix ou Instinct, l’Apple Watch n’est pas une montre spécialement conçue pour l’extérieur. Elle fonctionne certainement en extérieur dans de nombreux cas, mais elle est vraiment conçue comme un compagnon de poignet pour un iPhone. Alors, à qui s’adresse-t-elle ?

  • C’est un bon choix si vous ne faites pas de randonnée de plus de 7 heures. Si vous voulez suivre votre randonnée comme une activité, c’est à peu près l’intervalle dont vous disposez pour votre entraînement. Et pour la plupart des randonneurs, c’est très bien. Vous pouvez prolonger l’autonomie de la montre et l’utiliser pour des randonnées plus longues. Je vous donnerai ces conseils dans la section sur la batterie qui suit.
  • Elle fonctionne bien dans de bonnes conditions. Si vous n’êtes pas un grand adepte de la randonnée sous la pluie ou avec des gants encombrants, l’écran tactile fonctionne bien. Mais s’il pleut, vous devrez mettre la montre en mode eau, ce qui signifie que vous ne pourrez pas utiliser l’écran. Et avec des gants, les boutons sur le petit cadran de la montre peuvent être difficiles à toucher. La Garmin Fenix, une montre de fitness et de plein air spécialement conçue, possède des boutons que vous pouvez toucher sans regarder et ne dépend pas d’un écran tactile.
  • Vous n’abîmez pas votre équipement. Je n’ai pas testé cela en fracassant mon Apple Watch, mais si vous êtes dur avec votre équipement et que vous risquez de frotter la montre contre une roche (comme le granit) lors d’une randonnée ou d’un scrambling, elle se rayera ou se cassera peut-être. L’Apple Watch est étanche et assez durable, mais elle n’est pas conçue pour être un instrument de l’arrière-pays. Cela dit, j’ai fait de la randonnée avec elle pendant quelques mois et aucun dommage jusqu’à présent.
  • La randonnée est une activité occasionnelle que vous pratiquez. Si vous êtes un randonneur occasionnel et que vous voulez quelque chose pour suivre et naviguer lors d’une randonnée, l’Apple Watch est excellente. Si vous êtes un randonneur plus sérieux et que vous voulez personnaliser les données que vous voyez en randonnée et que vous voulez des mesures axées sur le plein air, l’Apple Watch ne sera pas à la hauteur.
  • Et cela pourrait aller sans dire, mais je vais quand même le mentionner. Le site Apple Watch n’est vraiment utile que si vous avez un iPhone et que vous vivez dans l’écosystème Apple. Il existe une myriade de fonctions et d’intégrations qui en font une extension utile de votre expérience iPhone. Si vous avez un Android, n’y pensez même pas.
Si vous pensez que l’Apple Watch vous convient, les grands avantages sont les suivants :
  • L’écran de l’Apple Watch surpasse celui des montres extérieures. Il n’y a tout simplement aucune comparaison possible ; l’Apple Watch possède un écran lumineux et coloré qui rend les cartes et la navigation superbes.
  • Vous avez le choix entre une bonne quantité d’applications pour naviguer dans votre randonnée. Et les applications évoluent et se concurrencent en permanence, et de nouvelles fonctionnalités apparaissent tout le temps. Comparez cela avec une montre dédiée à l’extérieur qui dépend du fabricant qui met à jour la montre avec de nouvelles fonctionnalités.

Si vous souhaitez explorer les options de montres de randonnée autres que l’Apple Watch, consultez ma page d’équipement pour connaître mes dernières recommandations.

Vidéo sur l’Apple Watch pour la randonnée

Allonger la batterie de l’Apple Watch

Le principal talon d’Achille de l’Apple Watch est l’autonomie de la batterie. Si vous partez en randonnée pendant plus de 7 heures, vous devrez la recharger, ce qui implique de transporter un chargeur de batterie avec vous. Et si vous voulez utiliser la montre après la randonnée dans votre vie quotidienne, cela signifie également que vous devez la recharger immédiatement après la randonnée. Je garde un câble de charge supplémentaire dans ma voiture, puis je la charge lorsque je commence à conduire. Le chargeur magnétique se déconnecte parfois de la montre lorsqu’elle est dans la voiture, notamment dans les virages serrés ou sur les routes cahoteuses.

Si vous faites de la randonnée avec votre téléphone et que vous êtes prêt à renoncer aux informations sur votre fréquence cardiaque (et aux calories brûlées qui y sont associées), vous pouvez activer le ” mode d’économie d’énergie ” lorsque vous utilisez l’application Apple Workout pour suivre votre randonnée. Vous utiliserez alors le GPS de votre téléphone au lieu du GPS de la montre. En utilisant le mode économie d’énergie et un iPhone, j’obtiens environ 25 heures d’utilisation avec une charge complète. Pour l’activer, allez dans l’application Watch sur votre téléphone, puis dans Entraînement, puis dans Mode économie d’énergie. Voici une vidéo expliquant comment le faire fonctionner, ainsi qu’une astuce pour obtenir la fréquence cardiaque.

Si vous souhaitez utiliser une autre application pour suivre votre randonnée, il existe d’autres techniques d’économie de batterie que vous pouvez employer en fonction de votre situation. Je peux généralement tirer environ 9-10 heures de la batterie avec ces seules techniques.

Caractéristiques de l’Apple Watch pour la randonnée

Voici les fonctions de l’Apple Watch qui sont utiles en randonnée.

  • Le GPS est essentiel en randonnée. Vous pouvez utiliser l’Apple Watch pour reporter votre position sur une carte et/ou sur un tracé GPX afin de savoir si vous êtes sur le sentier, hors du sentier, ou quelle direction prendre à un croisement. Vous devez utiliser une application de randonnée pour exploiter la cartographie des sentiers (nous y reviendrons), mais le GPS suivra votre position quelle que soit la façon dont vous enregistrez votre randonnée. Le GPS est performant (et utilise réellement le GPS, GLONASS, Galileo, QZSS pour trouver votre position). Contrairement à une smartwatch Garmin, vous ne pouvez pas choisir les systèmes de positionnement que vous pouvez utiliser. Le GPS est activé ou désactivé.
  • Le moniteur de fréquence cardiaque est idéal pour suivre votre dépense physique et votre niveau d’effort pendant une randonnée. Je l’ai trouvé à quelques battements près de mes bracelets de fréquence cardiaque Garmin HRM et Wahoo TICKR.
  • Les Apple Watches les plus récentes ont un altimètre barométrique, ce qui vous permet d’obtenir une altitude sans GPS (une autre façon de calculer l’altitude). Comme avec la plupart des altimètres non professionnels, vous devez prendre les relevés d’altitude de l’Apple Watch avec un grain de sel. Il s’agit d’une valeur approximative et non d’une valeur absolue. Vous pouvez afficher votre gain d’altitude (montée totale) et votre altitude actuelle lorsque vous suivez votre randonnée.
  • Les Apple Watch 5 et supérieures disposent d’une boussole magnétique et d’une application boussole. Tenez votre poignet à plat, et la montre pointera dans la direction à laquelle vous faites face. C’est agréable à avoir, et pratique en cas d’urgence, mais ce n’est pas quelque chose que la plupart des gens utilisent souvent. Des applications comme Maps peuvent l’utiliser en arrière-plan pour améliorer l’acheminement des directions virage par virage.
  • L’Apple Watch 6 a un capteur d’oxygène dans le sang. En tant que randonneur, il est intéressant de mesurer votre taux d’oxygène sanguin lorsque vous êtes à une altitude plus élevée, où la saturation en oxygène de l’air est plus faible et où vous en recevez théoriquement moins. Cela peut vous donner une idée de l’effort que vous fournissez lorsque l’air est moins dense. Le capteur d’oxygène sanguin a mauvaise réputation, mais j’ai constaté que si vous l’utilisez correctement, il est assez précis. L’Apple Watch ne dispose pas d’une fonction comme la Garmin Fenix 6 qui vous indique l’altitude à laquelle vous vous êtes acclimaté.

Test GPS

Ici vous pouvez voir mon Apple Watch 6 GPS contre la Fenix 6x Pro Solar. Il s’agit d’une randonnée à travers des canyons profonds. C’est probablement l’une des situations les plus difficiles pour un GPS. Faites défiler la carte et regardez.

  • Rouge – Apple Watch 6
  • Bleu – Garmin Fenix 6x Pro Solar

Les meilleures applications de randonnée pour l’Apple Watch

L’Apple Watch est livrée avec deux applications qui pourraient être utiles pour la randonnée dès sa sortie de l’emballage, l’application d’entraînement et l’application Maps. Mais elles ne sont pas les meilleures si vous souhaitez utiliser votre montre pour la randonnée.

Les applications sont mises à jour en permanence avec de nouvelles fonctionnalités, ce qui est l’un des avantages d’avoir une Apple Watch. Si vous avez constaté que les fonctionnalités de ces applications ont changé, faites-le moi savoir et je mettrai à jour le guide pour les autres utilisateurs.

WorkOutDoors

WorkOutDoors est la plus ancienne application de randonnée, et probablement la plus riche en fonctionnalités. C’est vraiment tout ce que vous pouvez attendre d’une application de randonnée. Vous pouvez l’utiliser comme une application autonome sans téléphone, vous pouvez télécharger des cartes et zoomer avec la couronne, vous pouvez charger des pistes GPX dessus, vous pouvez visualiser et enregistrer des waypoints, et vous pouvez visualiser une tonne de données, comme avec un GPS Garmin. Le gros inconvénient est qu’il n’utilise que les cartes Open Street Maps, qui ne comportent pas de courbes de niveau topographiques. En revanche, elles offrent une très bonne couverture des sentiers.

Dans l’ensemble, WorkOutDoors est le meilleur choix pour la randonnée si vous voulez vous rapprocher d’un GPS dédié comme un Garmin.

GPS Gaia

L’application pour smartphone et le site Web de Gaia GPS ont longtemps été mes préférés, mais j’ai eu quelques difficultés à utiliser l’application Apple Watch. Vous pouvez planifier un itinéraire de randonnée sur le site Web, la tablette ou l’application pour téléphone de Gaia GPS, puis envoyer l’itinéraire et les cartes à votre montre. Le principal problème pour moi était que l’application iPhone avait des difficultés à envoyer les données à la montre. Il s’agit peut-être d’un problème technique lié à ma configuration, alors essayez vous-même. Lorsque j’ai réussi à la faire fonctionner, c’était bien, mais elle n’offrait pas le même niveau de détail ou de personnalisation que WorkOutDoors. (Psst ! Gaia GPS, achetez le gars de l’application WorkOutDoors et engagez-le pour développer votre application Watch).

AllTrails

Pour AllTrails, l’Apple Watch fonctionne juste comme une télécommande et doit être utilisée avec l’iPhone. Vous pouvez démarrer et arrêter votre chronomètre, voir des statistiques limitées, et si vous êtes un abonné pro, visualiser votre point sur une carte (ce qui est un processus maladroit). Je n’ai pas trouvé l’application AllTrails utile sur le sentier.

ViewRanger

Si vous êtes déjà un utilisateur de ViewRanger, l’application Apple Watch pourrait vous être utile, mais je ne paierais pas l’abonnement pour utiliser l’application. J’ai trouvé l’expérience un peu boguée, et elle essaie d’intégrer des informations sur les sentiers et les points forts, mais ce n’est pas aussi utile que ça en a l’air.

Wikiloc

Certaines personnes utilisent Wikiloc pour trouver des sentiers, et c’est une expérience similaire à AllTrails. Contrairement à l’application AllTrails Watch, on peut envoyer un itinéraire à la montre et l’utiliser sans téléphone pour naviguer. J’ai eu quelques problèmes pour charger les cartes sur l’Apple Watch, ce qui pourrait être un bug qui a été résolu depuis. Dans l’ensemble, j’ai préféré l’application WorkOutDoors. Si vous utilisez déjà le site Web et l’application WikiLoc, c’est une option raisonnable.

Conclusions

Je dois admettre que lorsque j’ai reçu mon Apple Watch pour ce test, je n’avais pas de grands espoirs de l’utiliser pour la randonnée, mais je suis en quelque sorte tombé amoureux d’elle. Je l’utilise pour mes petites randonnées parce que c’est simple. J’ai aussi un iPhone et j’aime les diverses intégrations comme la vibration d’alerte de virage en conduisant avec Apple Maps. Je pense que pour la plupart des utilisateurs d’iPhone qui sont des randonneurs occasionnels, l’Apple Watch combinée à l’application WorkOutDoors ou à Gaia GPS est idéale.

Si vous êtes plutôt un athlète de plein air endurci, que vous voulez quelque chose qui dure plus longtemps et qui est adapté aux activités de plein air, regardez du côté de la Garmin Fenix ou Instinct, qui peut également être couplée à votre iPhone (ou Android). Les intégrations avec l’iPhone ne seront pas aussi simples que celles de l’Apple Watch, mais la contrepartie est que vous disposez d’un appareil capable de faire face à tout ce que le sentier lui réserve.

Votre feedback nous intéresse !

Excité
0
Joyeux
0
J'adore
0
Médusant
0

Vous devez aimer aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *